A propos

La gravel tro breizh n’est pas une course. C’est un brevet.

Quelques principes fondateurs de la Gravel tro Breizh :

  • progression non stop
  • Bikepacking
  • Ultra distance
  • Sans assistance
  • Brevet

 

Progression non stop :

La Gravel tro Breizh est une épreuve ou la progression se fait sans arrêt. Les participants sont libres de gérer leur période de pause comme ils l’entendent.

 

Bikepacking :

En quête d’autonomie et de légèreté, l’équipement minimaliste permet d’équiper n’importe quel vélo de sacs (sac guidon, sac de selle, sac de cadre .. etc.). Fixé par des sangles directement sur le cadre ou les périphériques du vélo on s’affranchi de l’utilisation de porte bagage.

 

Ultra distance :

La Gravel tro Breizh est un épreuve avec un kilométrage supérieur à 1000 km (1088 km lors de la première édition). Kilométrage a parcourir dans un temps relativement court (il fallait effectuer 200 km par jours pour terminer l’édition 2018 dans les temps)

Même si la Gravel tro Breizh n’est pas une course, cette épreuve ne s’improvise pas. Il faut avoir une bonne condition physique pour venir à bout du parcours,  et prévoir de longues journées sur le vélo pour terminer dans les temps.

 

Sans assistance :

Aucune assistance n’est autorisée. Les participants sont autonomes, ni l’organisation ni famille ou connaissances ne peuvent leur porter assistance.

Il est interdit aux participants de s’arrêter ou dormir chez des connaissances ou personnes de leur famille.

Les participants doivent être totalement autonomes :
– au niveau de leur hebergement,
– de leur nourriture,
– en cas d’incident mécanique…

 

Brevet :

Une trace GPS du parcours est fournie aux participants.
L’organisation met en place des points de contrôle sur le parcours. C’est sur ces points de contrôle que les participants valident leur carnet de route.

Il y a un temps imparti pour boucler le parcours.