Aubin, photographe officiel de la prochaine Gravel Tro Breizh

Il aime les carambars et la bière. Sa grande passion, faire pousser des laitues sur le plateau du Larzac ! un sacré défi !!!

Il était le grain de folie de la Gravel Tro Breizh 2018. Il a l’accent chantant des aveyronnais, en 2019 Aubin nous fait le plaisir de revenir sur la Gravel Tro Breizh.

Il sera le photographe officiel de la prochaine édition.

Est ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Allons-y : Aubin, Bélier ascendant Sagittaire, né le jour de la St Parfait, 2 chats, couleur préférée le bleu même si je suis plutôt Roquefort (je vais la regretter celle-ci). Je suis un amoureux éperdu de la petite reine : d’abord en BMX puis en pignon fixe, SSCX et monstergravel. Aussi un néo-rural sur le plateau du Larzac, où à défaut d’y élever des brebis j’ai créé Bidaia : un atelier de communication pensé pour les acteurs des sports nature.
Ah, et également finisher de la Gravel Tro Breizh 2018.

La Bretagne ça représente quoi pour toi ?

On ne va pas se mentir, jusqu’en mai 2018 et comme tout ce qui se trouvait au dessus de la Garonne : ça me laissait assez indifférent. Et puis j’ai participé à la GTB, quelle claque !! La diversité des paysages, l’identité régionale omniprésente, la gastronomie riche à tout point de vue… la Bretagne c’est un peu le Pays Basque des gens du Nord ! #cœuraveclesdoigts

Comment envisages-tu les photos de cette 2ième édition de la Gravel Tro Breizh ?

Passionnées, authentiques et ludiques ! La GTB offre des paysages incroyables, un sujet (125 plus exactement), et un vaste panel d’émotions : le potentiel est énorme et terriblement excitant ! Mon leitmotiv sera donc d’aller chercher ces images et d’être au plus près de l’action quelque soit la météo ou le chemin à emprunter. Pour ça je vais embarquer du matériel compact et robuste, en adapter le portage, et même ressortir le monstergravel. Pour le reste, je me garde quelques surprises sous le coude !

Team kouign amann ou team galette saucisse ?

Team Kouign Amann mais par défaut que je n’ai toujours pas testé la fameuse galette saucisse… et je compte bien y remédier en 2019 !

Crédit photos : Aubin BERTHE – Bidaia. Sauf pour « wheeling en haut du Tourmalet » Johann TRELC

Aubin vous propose de découvrir son travail de photographe avec un portfolio :