Jérôme : découverte de la longue distance sur la GTB 2018

C’est au tour de Jerome le Deunf de nous parler de son expérience sur la Gravel tro breizh 2018.
Attention il y a une vrai déclaration d’amour dans son interview

 

————————
Est ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Alors moi je vais avoir 36 printemps dans quelques jours, j’habite un petit village des Pyrénées qui s’appelle Campan et je suis aux pieds du Tourmalet. J’ai grandi à Brest et avec plusieurs potes nous sommes partis dans le Sud-Ouest pour toucher un peu de montagne.

————————
Tu es plutôt un routier ou un vttiste ?

Quand j’étais en Bretagne j’ai fait que du VTT, maintenant je fais essentiellement de le route et tous les ans je me fais un trip de plusieurs jours en vélo de voyage ou en bikepacking !

————————
Est ce que tu avais déjà fait de telles épreuves avant la Gravel Tro Breizh ?

La GTB était mon premier brevet.

————————
Pourquoi la Gravel Tro Breizh ?

Alors je sais pas si c’est à cause ou grâce à un très bon pote à moi, FAB, plus connu par son sobriquet de Dérapage-et Sabordage de la Paf Team. Nous deux nous sommes inséparable pour faire des trips à vélo bizarre #jetaimemonlapin. Et nous sommes partis avec deux autres compères (Rem Rem et Jérôme) qui connaissaient pas la Bretagne. Ambiance visite de la région par les sentiers battus.

————————
Comment as-tu géré ton hébergement ?

Nous avons bivouaqué. Nous avons eu énormément de chance avec le temps. Le meilleur endroit c’était sans hésiter la salle des douches de la capitainerie du port de Crozon !!! (démerdez vous pour chopper le code de la porte d’entrée) (note de l’organisateur… le parcours ne passera pas par le port de Crozon cette année 😉 :-p)

————————
Quel vélo as-tu utilisé lors de la Gravel Tro Breizh 2018 ?

J’ai utilisé un gravel COTIC escapade. 11VIT en mono plateau 38 à l’avant et 11-46 à l’arrière. Pour le portage j’ai utilisé du revelate design.

————————
Quelles erreurs as-tu faites ?

La plus belle erreur: trop suivre mon GPS ce qui m’a voulu de me faire poursuivre par un chien de garde puis de passer un champ d’orties puis de me faire électrocuter par une clôture pour vache et finir par traverser un gros ruisseau pour terminer trempé en l’espace de 5 min.

————————
Qu’est ce qui t’a marqué en Bretagne ?

Ce qui marque en Bretagne c’est et ça restera le paysage !

————————
Quel est ton plus beau souvenir sur cette Gravel Tro Breizh ?

Mes plus beaux souvenirs de la GTB c’est avec les potes, ces moments de complicité comme ces moments de doute ultime avant un bivouac à l’arrache !

————————
Un conseil à donner aux futurs participants ? ou à ceux qui hésitent ?

Partez pas comme des bourrins car Paul Galea est déjà à 100 km devant vous et attention aux coups de chaud !!!

————————
Tes craintes avant l’épreuve ? Et quel bilan après ?

La plus grosse crainte c’était la météo, d’avoir une semaine de pluie. On a eu de la chance, on n’a pas pris la saucé.

————————
Tu es plutôt : team « galette saucisse » ou team « kouign-amann » ?

Je suis un opportuniste: team « galette saucisse » à midi et team « kouing-amann » à 16h et team « pinte de coreff » à 20h.